Pierre Soulages, 100 ans d'outrenoir

Pierre Soulages, 100 ans d'outrenoir

Pierre Soulages et son oeuvre 

Pierre Soulages

Le peintre français le plus coté au monde fête ce mardi 24 décembre son centième anniversaire. Retour sur la naissance de l’outrenoir, son art.

Pierre Soulages a inventé le terme « outrenoir » à l’image d’outre-Manche ou d’outre-Rhin, qui désignent un autre pays. L’outrenoir désigne un autre noir, un noir qui sert à refléter, transformer et transmuter la lumière qu’il reçoit.

- Anecdote -

Lors d’une rétrospective sur l’artiste au centre Pompidou en 2009, Pierre Soulages nous confiait qu’il était un enfant timide. Très jeune, il trempait son pinceau dans l’encrier noir sans jamais utiliser les couleurs que les adultes lui donnaient. Et alors que sa mère lui demandait ce que signifiait ces traits d’encre noire, lui, répondait qu’il peignait la neige.

- L’importance de la technique -

Le noir, Pierre Soulages le travaille depuis l’après-guerre. Ce qui l’intéresse c’est la réflexion de la lumière sur les états de surface de cette couleur noire, des états de surface qui varient suivant la quantité de pigments utilisés. Gauguin disait à ce sujet « Un kilo de vert est plus vert que cent grammes du même vert. Certaines fois, j’ai besoin ou j’ai envie de grandes surfaces de noir plutôt que des petites. Je n’exprime pas et je ne ressens pas la même chose avec ça.» 

- Ce qu’il faut retenir -

Pierre Soulages ne travaille pas avec du noir, il travaille avec la lumière. La particularité de son œuvre tient dans le fait que vous voyez la toile dans l’instant même du regard. Chaque regard porté sur ses toiles offre un rapport nouveau, et différent au temps nouveau