8 choses à savoir pour mieux comprendre Yayoi Kusama

8 choses à savoir pour mieux comprendre Yayoi Kusama

Peintre, sculptrice, cinéaste et performeuse, Yayoi Kusama est une célèbre artiste provocatrice d’avant-garde née au Japon en 1929. Elle est surtout connue pour ses œuvres mettant en avant des motifs répétitifs et une imagerie psychédélique qui évoquent tout aussi bien la psychologie, le féminisme et l’obsession, que le sexe, la création, la destruction ou encore l’auto-réflexion.

 

Voici 8 choses à savoir pour mieux comprendre cette artiste incontournable.

 

1/Elle a des hallucinations depuis ses 10 ans

C’est en dessinant sa première hallucination à sa mère que Yayoi Kusama introduisit l’œuvre d’une vie. Ces apparitions se composent de pois et de motifs recouvrant tout autour d’elle, laissant penser à des problèmes de maladie mentale qui influenceront son travail toute sa vie. 

 

2/ Elle fut influencée par Georgia O’Keefe

À 27 ans, Yayoi Kusama lu un livre sur les peintures de Georgia O'Keeffe. Elle rêvait d'aller en Amérique et d'échapper à sa famille, et ce même si elle ne connaissait personne là-bas. Après avoir vu ses peintures, elle lui écrivit. Elle recevra une réponse pleine de gentillesse et de générosité qui lui donnera le courage nécessaire pour partir à New York.

 

3/ Elle ne s’entendait pas avec ses parents

Dans une interview à The Guardian, Yayoi Kusama dit avoir vécu une enfance misérable avec un père infidèle et une mère violente qui ne voulait pas qu’elle soit artiste. Lorsqu’elle partit à New-York en 1957, sa mère lui aurait dit de ne jamais remettre les pieds dans leur maison.

 

4/ Un fort caractère

Toujours coiffée d’un carré rouge, l’artiste est connue pour sa personnalité excentrique, décalée et provocante. Durant les 60's elle faisait la Une des journaux, notamment pour avoir organisé une performance mettant en scène des personnes nues.

 

5/ Une figure emblématique des années hippies

Infinity Nest

Elle devient une véritable icône du mouvement grâce à son art avant-gardiste, psychosomatique, définitivement hallucinant et qui bouscule les codes. Sa série Infinity Nets - des peintures et des sculptures qui reproduisent à l’infini et très méticuleusement des motifs répétitifs – en est la représentation même.

 

6/ Apparition illégale à la biennale de Venise en 1966

Yayoi Kusama, Narcissus Garden, XXXIII Biennale di Venezia, 1966

Yayoi Kusama installa 1500 boules miroitantes devant le pavillon de l’Italie, le tout sans autorisation.

 

7/Elle possède une marque de vêtement

L’artiste fonde son entreprise de mode sous le nom de « Kusama Fashion Company Ltd ». Sa première collection est composée de pantalons à pois, de robes psychédéliques et de tuniques aux influences japonisantes, reprenant le leitmotiv de sa « self-obliteration », et met en scène la nudité selon ses revendications de paix et amour.

 

8/ Elle vit dans un hôpital psychiatrique  

En 1973, fatiguée par la maladie mentale, elle rentre au Japon. Elle demande aussitôt à se faire interner dans un hôpital psychiatrique du centre de Tokyo où elle y installa son atelier et un studio où travaillent ses équipes.

 

Info/

Le Jardin botanique de New York a révélé les détails de son exposition qui s'ouvre en mai. Les œuvres de l'artiste japonaise seront dispersées dans les 220 hectares du jardin, avec des rangées d'arbres enveloppés dans du tissu rouge à pois qui serviront de point de départ pour les installations.

 

Bonus/

Notre artiste Ramona Russu a crée une série en hommage à Kusama.

Voir les oeuvres de Ramona Russu