5 choses que vous ne saviez (peut être) pas sur Frida Kahlo

5 choses que vous ne saviez (peut être) pas sur Frida Kahlo

Un mono-sourcil, une petite moustache, et des autoportraits colorés, oui on parle bien de Frida Kahlo. Même si elle n’est plus à présenter, Alix a sélectionné 5 éléments marquants de sa vie, que vous ignoriez probablement.

 

Frida Kahlo, Autoportrait avec Bonito (1941)

1/ Frida et Diego Riviera, un couple open…

Alors que son mari Diego Riviera la trompait régulièrement, et ce même avec sa petite sœur Christina, Frida a navigué sur les eaux du plaisir bisexuel, ce qui n’a pas manqué de susciter l’ire des gardiens de la morale. On lui prête notamment des relations avec Léon Trotsky (à qui elle offre l’asile politique en 1937) et Joséphine Baker.

2/ Une icône de beauté

Au Mexique, Frida est une vraie icône de beauté. Une femme forte, avant-gardiste, une muse, un modèle d’engagement pour beaucoup de femmes. Ce n’est pas un hasard si elle est devenue une source d’inspiration pour bon nombre d’artistes et de stylistes.

 

Frida Kahlo, Autoportrait au collier d’épines et colibri (1940)

3/ Frida Kahlo n’est pas son vrai nom

Frida Kahlo naît en réalité sous le nom de Magdalena Frida Carmen Kahlo y Calderón à Coyoacán au Mexique. Son mari, Diego Rivera, n’est pas mieux loti puisque son nom de naissance est Diego María de la Concepción Juan Nepomuceno Estanislao de la Rivera y Barrientos Acosta y Rodríguez. Ça devait être sympa l’appel à l’école.

4/ Une femme brisée par la vie

Colonne vertébrale rompue, déchirement du vagin, estomac percé, polio, gangrène de la jambe, amputation jusqu’au genou, infection du rein, anémie, alcoolisme. Frida Kahlo a vécu dans la souffrance jusqu’à la fin de sa vie, défiant tous les pronostics des médecins qui la condamnaient.

 

Frida Kahlo, La colonne brisée (1944)

5/ Elle ne pouvait pas se passer de Tequila

Frida Kalho, perspicace disait « Je bois pour noyer mon désespoir. Mais ce bâtard a appris à nager ». Son infection du rein ne l’arrêtera pas de boire ni de fumer et encore moins de s’amuser. La tequila ne l’ayant jamais quitté…

 

Découvrez les toiles inspirées de Frida Kahlo