Jean Gounin

Jean Gunin est né à Nîmes le 24 décembre 1952, mais de 1952 à
1969, il a vécu à Mende (Lozère). De cette jeunesse lozérienne, il a gardé le goût des grands espaces mystérieux.
.
Arrivé à Nîmes en 1969, il découvre la peinture surréaliste de
Max Ernst, d'Yves Tanguy dans un premier temps, puis de Wifredo Lam et de Roberto Matta.
Depuis il invente des histoires entre figuration et abstraction, son travail a trouvé une grande liberté d'expression, de spontanéité et d'intuition.
Il espère faire partager ses visions esthétiques mais aussi
une certaine fragilité, due à la fuite du temps, au passage éphémère des étoiles, à la recherche de l'énergie vitale.
.
Jean Gounin peint avec beaucoup de concentration, étant le premier
spectateur de ses propres tableaux et considérant la lenteur conforme
à une démarche introspective et méditative. En résumé, il considère sa recherche en peinture comme une étape vers la plénitude du rêve.