Aurélie Richard

 
Dès son plus jeune âge, Aurélie se prend de passion pour la caricature. Voulant exercer le métier d’artiste, elle se forme à l’université PARIS I-PANTHEON-SORBONNE où elle obtient une licence arts (mention arts plastiques).

Touchée par les messages poignants et le réalisme des sentiments de Frida Khalo, Aurélie n'hésite pas à s'inspirer des plus grands pour guider ses créations. Si le non-conformisme de Picasso a impacté sa démarche artistique , c'est en découvrant le courant pop art, ses figures de proues (Paollozi, Andy Warhol, Roy Lichtenstein, David Hockney pour ne citer qu'eux) ainsi que cette explosion de couleurs vives et décalées, qu'Aurélie se passionne pour l’art du collage. 

Constituées de photos d’animaux, de végétaux, d’objets, Aurélie colle et façonne ses créations tel un puzzle coloré.
Dans ses oeuvres, le noir et le blanc viennent s'opposer à la couleur, laissant émerger la nostalgie d’un sentiment inconscient. 

"J’aime provoquer la réaction, l’étincelle qui enflammera l’imaginaire de mon public... Comme une fenêtre vers l’intérieur."
 
La femme est mise à l’honneur. Muse intrigante, sensible et forte, remplie de courage et affrontant tous les caprices de la vie.
"Elles m’inspirent par leur force de caractère. Je trouve dans les photos de femmes une fragilité, une hypersensibilité, une expression plus perceptible et puissante."
 
"Mes œuvres ont pour but d’exprimer un sentiment que chacun peut interpréter à sa manière selon son humeur. Ce sentiment intime enfoui dans nos entrailles caché par la carapace du quotidien, l’émotion indescriptible qui met à jour l’être que nous oublions à chaque instant, tourmenté par les épreuves sociétales."