Un Cimabue découvert par hasard adjugé 24 M€

Un Cimabue découvert par hasard adjugé 24 M€

QUAND LA FRANCE SURENCHÉRIE

Cimabue - Le Christ moqué

Un tableau de Cimabue découvert par hasard lors d’un déménagement dans l’Oise a été vendue pour 24 M€ au couple de collectionneurs chiliens Alvaro Saieh et Ana Guzman, spécialisés dans l’art de la renaissance italienne qui possèdent Alana, une collection privée de renom.

.

RETOUR SUR L’ARTISTE

Cenni di pepo, dit Cimabue s’échappait souvent de l’école pour regarder les maîtres grecques qui venaient décorer les édifices florentins. Ces derniers pensèrent que le jeune élève irait loin si l’on cultivait ses dispositions. Le père de Cimabue partagea cet avis et leur confia son fils.
L’élève dépassa rapidement ses maitres. À 20 ans à peine, il peignait le crucifix de l’église San Domenico, pour s’imposer comme le précurseur du naturalisme de la renaissance florentine.

LA TOILE

Le Christ moqué, une peinture à l’œuf sur fond d’or de 26 cm sur 20 cm annonçant la Renaissance italienne est devenue le tableau primitif le plus cher au monde.

INTERET FRANÇAIS 

Franck Riester, ministre de la culture , voit en cette œuvre un moyen d’enrichir le patrimoine national. Il a donc décidé d’interdire son exportation. Le ministère de la culture dispose de 30 mois pour recueillir la somme de 30 M€, nécessaire au rachat de cette œuvre rarissime.

L’INFO BONUS 

76 tableaux de la collection Alana sont exposés au Musée Jacquemart-André, à Paris, jusqu’au 20 janvier 2020.