L’artiste Simon Weckert privatise les rues berlinoises

L’artiste Simon Weckert privatise les rues berlinoises

.
.
Le week-end dernier, l’artiste berlinois Simon Weckert a semé la zizanie dans les rues berlinoises en trompant le service de Google maps pour mettre en évidence l’impact des services virtuels sur le monde réel.
 

Comment ? 

L’artiste s’est promené avec une petite charrette dans laquelle il avait préalablement disposé 99 smartphones. Automatiquement, le service de navigation de Google a affiché les rues empruntées par l’artiste en rouge amenant les automobilistes à choisir un autre itinéraire. Pendant ce temps là, Simon se retrouvait seul sur les principaux axes routiers de la ville !
 

Un artiste pas comme les autres 

Au travers de son art, S.Weckert partage ses connaissances dans un large éventail de domaines allant de la conception générative à l'informatique physique et à la mise en œuvre de projets médiatiques. Il se concentre sur le monde numérique y compris tout ce qui concerne le code et l'électronique.
 
Simon Weckert, artiste engagé, souhaite faire prendre conscience aux Hommes de leur relation, quasi dépendante, entre le numérique et le monde réel.
 

Info +

Pour rappel, ce sont 11 millions de fausses descriptions de boutiques et commerces sur l'application Google Maps, renseignés par des utilisateurs dans le but est de nuire à la concurrence ou simplement de gagner en visibilité.