Alphonse Mucha, Père de l'Art nouveau en 8 points clefs

Alphonse Mucha, Père de l'Art nouveau en 8 points clefs

Détail de l'affiche de “Moët et Chandon”, (1899) par Alphonse Mucha

Chez Mucha, les femmes sont sensuelles et gaies, surprises dans des poses qui bousculent l’ordre établi, des poses jugées romantiques, lascives ou encore contemplatives. Souvent prisonnières d’un décor floral très stylisé, vêtues de soie ou de robes prises au vent. La « femme Art nouveau » de Mucha arbore une chevelure ondoyante qui vient systématiquement épouser le cadre naturel qui l’entoure. Figure emblématique de son style, la « femme Mucha » possède tous les attributs de l’être idéalisé.

Au travers de 8 épisodes clefs de la vie d’Alphonse Mucha, Alix revient sur le chef de file de l’Art Nouveau et maître incontesté de l’affiche publicitaire.

1/ Un artiste engagé

Alfons Mucha 1901.jpg

Alphonse Mucha vers 1901

Né en pleine renaissance nationale Tchèque, Mucha rêve d’indépendantisme. À 19 ans, alors que la Nation Tchèque est rattachée à l’empire Austro-Hongrois, le jeune Alphonse s’installe à Prague et commence à illustrer des magazines satiriques locaux.

 

2/ Candidat malheureux des Beaux-Arts de Prague

S’il fut recalé par l’institution artistique Tchèque en 1979, celle de Munich lui ouvrira ses portes en 1885, non sans le soutien financier du comte Eduard Khuen-Belasi.

  

3/ Plongeon dans un Paris bouillonnant

"Les saisons" Alphonse Mucha

En 1887, Alphonse Mucha s’installe à Paris et profite des académies libres pour étudier les modèles féminins. A cette époque Mucha n’a pas un sou et les affiches ont le vent en poupe. Il sera embauché par des maisons d’édition à Paris ainsi qu’à Prague.

 

4/ Rencontre avec Gauguin

 Alphonse Mucha : un bohémien à Paris | Musee du Luxembourg

Paul Gauguin et Alphonse Mucha à Paris

En 1893, rentré de Tahiti les poches vides, Paul Gauguin entre dans la crèmerie de madame Charlotte, où se réunit le cercle des artistes de la rue de la Grande Chaumière dont Mucha fait partie. Lui qui commence à percer dans l’illustration, vit à l’époque au n° 8, en face de la crèmerie. Il dispose d’un atelier qu’il va partager avec Gauguin, qui prépare alors une exposition de son œuvre tahitienne.

 

5/ Sarah Bernhardt

 

Sarah Bernhardt dans le rôle de Gismonda, affiche de théâtre créée en 1894.

En 1894, la célèbre Sarah Bernhardt commande auprès de la prestigieuse maison d’édition Armand Colin, une affiche pour sa pièce « Gismonda » jouée au théâtre de la Renaissance qu’elle dirige. Par un hasard de circonstance c’est Mucha qui compose l’affiche. L’actrice tombe éperdument amoureuse du style artistique de Mucha et l’embauche. Débute alors une collaboration de 6 ans qui propulsa les affiches de l’artiste au rang d’objet de collection.

 

6/ L’Art Nouveau ou le style Mucha

 

Affiche publicitaire réalisée pour le salon des cent de 1901

Le style Mucha caractérisé par des formes sinueuses et des lignes organiques devient populaire et incarne très vite le mouvement Art nouveau. Il fait partie de ces rares artistes qui ont donné leur nom à un courant artistique.

 

7/ Alphonse Mucha, créateur de bijoux

 Poster 20 x 40 cm: Medee de Alfons Mucha - Reproduction Haut de Gamme, Nouveau Poster

"Médée", Alphonse Mucha

L’affiche « Médée », représentant S. Bernhard grandeur nature en déesse de la décadence dague au point, portant une coiffe hérissée de piques et un serpent en guise de bracelet. Ce dernier détail plut tellement à la tragédienne qu’elle demanda au bijoutier Fouquet de travailler avec l’artiste pour la création de ses bijoux.

 

8/ Comme Hans Hartung, Mucha fut poursuivit par la gestapo

 

"L'épopée Slave", Alphonse Mucha

De retour à Prague dans les années 30, Mucha réalise un ensemble peint monumental, l’Epopée slave, qui fait polémique. La République Tchèque subissant l’influence de la montée du nazisme en Allemagne, Mucha est considéré par les nazis comme un artiste décadent, aux tendances judéophiles et franc-maçonnes. L’artiste mourra en 1939, après avoir subi un interrogatoire de la Gestapo.

 

Retrouvez les oeuvres de Grégory Brun, un artiste inspiré par le maître de l'Art nouveau.